mercredi 8 mars 2017

Ork'n games II : Débriefing

Avec le temps passé à peindre en prévision du tournoi, je n’ai pas eu l’occasion de faire les photos des unités que j’ai finies pour cet évènement. Je publierai plus tard les unités dans divers billets mais celui-ci je le dédie au tournoi lui-même.

Un jour et demi voué à la baston via un jeu que je maîtrise encore mal malgré de nombreuses parties. C’est très agréable de rencontrer de nouvelles têtes et de combattre des armées différentes. Je reste cependant assez déçu par les visuels de la grande majorité des armées. Je ne parle pas du niveau de peinture car je n’ai de leçon à donner mais à recevoir, mais plutôt de l’homogénéité des couleurs, le choix des proxys plus que douteux, des unités pas forcement réglementaires sur des socles bancals. J’ai sentiment que beaucoup d’armées sont montées uniquement pour l’optimisation de jeu sans trop se préoccuper de l’allure général et de l’aspect visuel pour l’adversaire. La note comptant pour le classement devrait motiver les joueurs mais beaucoup trop au mon goût n’ont pas joué le jeu. Dommage, notre activité à plus à gagner avec des armées agréables à l’œil que des armées rouleaux compresseurs faites de bric et de broc.

Sinon la communauté est sympathique et les parties bon enfant. J’ai donc pris plaisir à jouer contre les armées suivantes :


Guerre fraternelle contre un jeune joueur elfe. C'est un match nul pour une première partie de mise en jambes.


Les rats en embuscade. Plus de peur que de mal contre la vermine qui se fait vite contourner par mon dragon qui après leur avoir grillé les fesses en dévore quelques un. Un match nul pour continuer dans la foulée.


Les nains de pierre. Se fût une déroute totale face à une armée à la résistance très élevée. Le dragon reste bêtement caché derrière une forêt et n’a pas vu les ennemis passés et la horde qui oublie de boire sa potion de force. Défaite méritée.



Les salamandres de feu. J’ai appris de mon erreur et les potions ont été bu, le dragon garde un œil sur le champ de bataille. Les magiciens clouent le drake ennemi au sol durant toute la partie permettant à la horde boostée d’anéantir chaque unité un peu trop affectueuse. Une belle victoire.



Le chaos sort du bois. Le match c’est joué au 7° tour donnant la victoire à ces vauriens sauvages alors que les balistes avaient courageusement gardé les objectifs jusque-là. Défaite pour un tour de trop.



Les nains qui piquent. Une armée complète de tireurs avec des machines de guerres comme s’il en pleuvait. Mais l’elfe est rapide et les dragons aiment les nains, surtout bien grillées comme des chips. Les lignes ont tenu bon malgré la pluie de plomb et d'autres saletés naines pour conquérir les objectifs. Victoire finale.


Une agréable fin de semaine qui une fois la fatigue retombée me donne envie d’y retourner l’année prochaine pour voir les potes et me donne une motivation supplémentaire pour peindre.

mardi 31 janvier 2017

Ork'n Games II : Wip du mage à cheval

Le mage à cheval est presque terminé, il attend la session herbe statique comme les copains.
Plus de travail que je le pensais mais j'aime bien le résultat fini.

Prochaine unité : première troupe de cavaliers de la brise d'argent.





dimanche 29 janvier 2017

Ork'n Games II : Wip des gardes du palais

Cette semaine est dédiée aux gardes du palais avec le renforts de six lions blancs qui s'ajoutent aux dix maîtres des épées pour former un régiment de gardes du palais. Je garde une formation de quinze figurines pour représenter un régiment (qui normalement en contient vingt). Les figures font moins tassées et ne se frottent pas les unes aux autres. C'est nécessaire surtout avec les archers qui ne tiennent pas à vingt sur la surface requise.

Une petite photo avant de les intégrer dans le régiment, le sixième restera en secours:


Et les voila rentrer dans le rang :


Il me reste à faire le socle et poser l'herbe statique mais pas durant cette session car je prévois une session spéciale pour finir tous les socles et poser la verdure en une seule fois.

Prochain unité : Le mage à cheval

dimanche 22 janvier 2017

Ork'n Games II : Wip de l'armée

Cette année je refais un tournoi à King of War. Pas pour le plaisir de me faire rouler dessus par mes adversaires mais pour rencontrer d'autres allumés, voir de belles figurines, combattre d'autres armées bref changer un peu de la routine.
Ma pré-inscription est faite pour le : Ork'n Games II à la Salvetat St gilles, début mars. Franche taille m'ayant vanté l'organisation du premier je me suis dis qu'un effort de sociabilisation ne me ferait pas de mal.

Cette épreuve est en 2000 points, il me faut donc une armée peinte ou presque peinte. Mon choix se porte sur les elfes bien que peu avancés plutôt que sur le Gondor (Proxy royaume des hommes) bien plus avancé.


Voici donc la photo de l’armée en route, peinte à presque la moitié. La photo est vraiment pourrie et je m'en excuse.
Cette semaine je travaille les "Gardes du palais"( Mélange de Maîtres des épées et Lions blancs GW) ainsi que le second magicien sur son destrier.

samedi 7 janvier 2017

Nouvelle année, nouveau jeu.

Une nouvelle année commence et je souhaite à tout le monde qu'elle soit la plus heureuse possible.

Pour entamer ce nouveau cycle, je commence une nouvelle aventure ludique avec Dead Zone (V2). Madame Dalf ayant servi d’intermédiaire pour le grand barbu vêtu aux couleurs de Coca-cola, je me retrouve l'heure propriétaire de la boîte de démarrage de ce jeu dont je lisais les règles depuis un moment grâce à la version abrégée sur le site de l'éditeur.



La boite de base par Mantic
A l'ouverture de la boîte j'ai une belle déception : Pas de tapis. Je pensais trouver un tapis de jeu mais après vérification il s'agit d'une feuille de papier ou quelque chose dans le genre. Malheureusement cette pièce est manquante et après réclamation au service client elle devrait m'être envoyée dès que possible.

Les règles sont des livrets séparés largement suffisant pour commencer à jouer. Les deux armées présentés sont les "Enforcers" et les "Pères de la forge".
Les poins pour le jeu sont impeccables mais les sets de dés (8 Dés à 8 faces et 6 dès à 6 spéciaux ) sont clairement insuffisants car dès la première mission les Enforcers utilisent 5 dés spéciaux et les Pères de la forge 4, de plus les jets à 6 dés 8 sont courants. Il faut que chaque joueur possède son set de dés (qu'il soit officiel ou pas).
Les figurines sont de bonne qualité avec une gravure assez détaillée sans erreur de moulage et peu de chose à ébarber. Chaque équipe possède une bonne modularité dans les poses avec notamment des gauchers et des droitiers mais aussi un lot de petits accessoires si minuscules parfois que je m'arrive pas à les saisir avec les doigts et je dois m'aider d'une pince à épiler subrepticement emprunter à madame.

Enforcers montés
Si les Enforcers se sont montrés pénibles pour le collage des jambes j'ai pu sans difficulté aimanté le bras du spécialiste pour au choix l'équiper avec une mitrailleuse laser ou un lance-flammes. Reste la peinture à mettre en place mais l'aéro pour l'aplat principal devrait bien me facilité la vie.
Les nains de l'espaaaaaaaaaace !!!
Les nains ont dû se faire raboter l'arrière train pour bien jointer sur la liaison entre le torse et jambes. Le montage est comparable au Spaces marines de GW donc sans grande difficulté. je n'ai pas encore essayer d'aimanter les spécialités mais j'ai un peu peur car le torse est en deux parties et percer au milieu pourrait faire du dégât.

Décors et plateau improvisé
Les décors sont eux aussi modulables ce qui est assez génial comme méthode car j'ai monté les décors selon mon envie. Les divers parties se clipsent avec plus ou moins de bonheur (souvent moins) à l'aide de petits connecteurs. C'est pas très solide et je pense coller certaines pièces pour assurer un bon maintien surtout lors des transports.

Sur la boîte le jeu est conseil pour 14 ans et je suis entièrement d'accord pour ce qui est du coté modélisme mais le jeu en lui même peut se jouer avec des enfants plus jeunes s'ils sont un peu attentif aux figurines et aux décors.

Ce produit correspond bien à sa définition, c'est une boite d'initiation pour apprendre les bases du jeu et tout est là pour nous donner un bon aperçu du sujet. Si l'on veut un peu plus de matière (Campagne, nouvelle armée, plus de scénarios) ou jouer plus régulièrement il faut investir dans des décors (Officiels ou fait maison) dans le livre de règles sans oublier les dés 6 spéciaux.